Castello di Tassarolo

Situé dans le Piemont, nord-ouest de l'Italie, domaine de 20 hectares au coeur de la région du Gavi, en biodynamie depuis 2006.

Que dire d'Henry et Massimiliana sans violer l'authenticité de leur philosophie de vie "le respect de la vie"? Il est des rencontres qui vous transforment, nos visites à Castello di Tassarolo en font partie. Le temps file toujours trop vite. Passion pour la nature, la biodiversité, les chevaux, la transmission aux générations futures, l'utilisation de l'énergie, l'homme et ses interactions avec l'environnement, ses choix de vie... on ressort de Castello de Tassarolo plein d'énergie, plein de questions sur nos choix quotidiens et avec la volonté de changer le monde, peut-être un flacon à la fois...

Respect de la vie  

Respect de la vie sous toutes ses formes est l'essence même à la base de la philosophie de Castello di Tassarolo: respect de la nature, de la Terre, de l'environnement des personnes de la ferme, des plantes, des animaux, des insectes et bien sûr des personnes qui consomment nos vins.

Le respect n'existe que quand on se met à l'écoute, à l'écoute de la nature. L'agricultrue biodynamique qui enrichit la terre, rétablissant des équilibres, recréant de la vie.

Le vin biodynamique est le résultat de cette collaboration respectueuse entre l'homme et la terre. Ce qui est le plus important pour Castello di Tassarolo: transmettre la bonté d'une terre cultivée avec amour dans le plus profond respect du consommateur, et transmettre ces valeurs pour qu'elles se développent.

http://www.castelloditassarolo.it/index.php

Di Fillipo

Situé en Ombrie, centre de l'Italie, en face des colinnes d'Assise, domaine de 30 hectares. 12 hectares travaillés avec des chevaux, avec pour objectif de passer à  l'ensemble du domaine le plus rapidement possible. En bio depuis depuis 1994. Suite au changement de législation européenne en 2007 (Eu reg. 834/2007), réflexions sur le bio et décision de passer en biodynamie en 2009.

Encore des personnes de convictions. Quelle société souhaite t'on développer? Au risque d'être à contre courant et en opposition avec des logiques purement comptables, la volonté de remettre l'homme et la nature au centre des préoccupations. Roberto a réalisé une étude en collaboration avec l'université de Perrugia:

- travailler le sol avec un cheval coûte à l'hectare 200€, 80€ retournant à l'agriculteur

- travailler le sol avec un tracteur coûte à l'hectare 120€, 30 € retournant à l'agriculteur

Souhaite t'on enrichir les fabricants de tracteurs et continuer à développer la société vers un modèle uniquement économique ou voulons nous d'une société plus juste ou l'homme a du travail?

Une autre différence dit-il en riant, c'est qu'avec le tracteur, on coupe le moteur et on peut boire une bière, tandis qu'avec le cheval, c'est toute l'année que l'on doit s'occuper de lui. Bien que de taille modeste, le domaine occupe environ 25 équivalents temps-plein.

Et Roberto de devoir se casser la tête pour élaborer des attelages, le savoir ayant quasiment disparu.

L'importance du sol

Notre philosophie débute dans le vignoble: nous sommes convaincus que des raisins de haute qualité ne peuvent être produit qu'en travaillant avec soin et en ayant du respect pour les principes et les rythmes de la nature et des sols. Tout est connecté, des relations complexes existent entre les différentes composantes de l'écosystème. Si l'on souhaite des produits de qualité, un équilibre entre sols, plantes et productivité doit être trouvé.

Les chevaux sont utilisés pour éviter de rendre les sols trop compacts mais aussi pour générer du compost qui sera par la suite utilisé pour fertilisé les sols. Autre compagnon utilisé pour améliorer le sol, les oies... une centaine d'oies est lâchées au printemps pour manger l'herbe présente entre les vignes et fertiliser le sol. En ce qui concerne les plantes, 22 sortes de plantes différentes sont semées entre les vignes, avec le même objectif, améliorer l'environnement de la vigne pour que les raisins soient de la plus haute qualité!

http://vinidifilippo.com/en/

AURORA

Situé dans les Marches, au centre de l’Italie. Une bande de copain ayant misé sur le bio en 1979 alors que la région ne produisait que de la très basse qualité, mais en quantité...
Après quasiment 40 ans, le temps des nouvelles générations commence. A l’époque, le premier défi était total, plein d'inconnues mais plein d'espoir. Il est sur le point de continuer sur une piste qui a déjà été tracée.
Mais les jeunes sont des êtres vivants; les jeunes hommes qui affrontent la terre, le climat et les éléments naturels. Le monde du vin a paradoxalement besoin d'évoluer pour rester fidèle à lui-même et même les producteurs les plus «conventionnels» se convertissent. Aujourd'hui Aurora a trente-sept hectares de terre: dix de vignes, deux d'oliviers, un de fruit, en particulier d'abricot, cinq de terres arables, et le reste sont des bois et le caractéristique "calanchi". Si Aurora produit principalement du vin; ce n'est pas qu'il sache le faire - et bien -; c’est qu’Aurora sait donner sa pertinence aux divers éléments qui le composent: la terre, la vigne, la lune et le soleil, le vent et la pluie, l'œuvre de l'homme.
Aurora est le fondateur de TERROIR MARCHE, un consortium de vignobles qui veut promouvoir et améliorer la culture biologique et biodynamique et la transformation de la vigne. Le Consortium propose également la préservation du territoire ainsi qu'une économie durable et solidaire. Ce projet a donné naissance à un groupe d'agriculteurs - viticulteurs qui travaillent depuis des années dans la production de vins certifiés biologiques. Les agriculteurs qui ont un lien absolu avec leur propre territoire d'origine; un groupe d'hommes et de femmes qui ont en commun une activité d'élevage éthique, qui place l'homme, la terre, le travail au centre: le Terroir.

LUNARIA

Un territoire à la fois doux et fort, qui inspire l'intuition et la passion.
Amour et respect d'une terre authentique, le désir de laisser intact le charme piquant tout en exploitant au mieux son potentiel. Lunaria, un mélange harmonieux d'excellence et de forte personnalité. Montepulciano, Trebbiano d'Abruzzo, Sangiovese, Malvasia ne sont pas seulement des noms mais des personnages, chacun étant original dans ses nuances les plus secrètes et inattendues. En toile de fond, la mer et le parc national de la Maiella où naissent des rêves qui se transforment en projets ambitieux.
Pas seulement bio, mais biodynamique.
La durabilité comme source d'inspiration et méthode de travail.
Lunaria choisit d'appliquer l'agriculture biodynamique. Une volonté de recherche continue de procédés et techniques innovants dans le respect absolu non seulement du territoire et de ses lois, mais aussi de l'agriculteur comme gardien de ses secrets. La biodynamie est régie par des normes rigoureuses qui définissent les normes de qualité pour le consommateur. Il en résulte un double contrôle de la production des organismes organiques et de Demeter Italia, une association privée de producteurs, de transformateurs et de distributeurs qui examine et évalue d'un point de vue technique et scientifique l'application de la méthode biodynamique dans l'ensemble du territoire national.
Apporter des actes concrets pour les personnes et le territoire.
La société Lunaria propose, pour tous ses vins, la fermeture des bouchons selon l'ancienne tradition du cordage.
Afin de créer une valeur partagée à la fois pour elle-même et pour l'entreprise dans laquelle elle opère, ce travail est confié à la Ferme coopérative sociale BABALU "Il Sole" de Sant'Eusanio del Sangro.

CAZES

CAZES, VIGNERON ENGAGÉ ET CERTIFIÉ EN BIODYNAMIE

DEPUIS PLUS DE 20 ANS

UNE DÉMARCHE PIONNIÈRE

Depuis 1895, quatre générations de vignerons se succèdent avec le même esprit d’artisan-vigneron.

Depuis toujours, CAZES a su innover avec succès et s’inscrire dans une constante démarche pionnière en Roussillon.

Des hommes et des femmes experts dédiés et en perpétuelle recherche de l’excellence, avec une parfaite maîtrise de chacun de ses terroirs de niche afin d’en extraire le meilleur.

20 ANS D’ENGAGEMENT ET DE CERTIFICATION

Depuis 20 ans, le domaine de 220 hectares est conduit entièrement en biodynamie. Pionnier en la matière et considéré comme une locomotive dans le paysage viticole français,  le Domaine Cazes fonde son travail sur une harmonie totale entre les cépages, le climat, la faune et la flore, la terre et les hommes qui la travaillent.

L’ENGAGEMENT CAZES

Le Domaine Cazes ne s’est pas lancé dans la culture « bio » par vocation écologique ou par conviction commerciale, mais en faisant tout simplement appel à son bon sens paysan pour ‘‘travailler avec la nature sur un terroir que l’on veut voir vivre, s’exprimer et se pérenniser ’’ Emmanuel Cazes.

LA BIODYNAMIE

Un mode de culture fondé en 1924 et inspiré des travaux du philosophe allemand Rudolf Steiner, qui travaille sur la prévention et la valorisation du sol et de la plante dans leur environnement naturel.

Dans la culture biodynamique, la vigne est considérée comme un organisme vivant. Les pratiques biodynamiques visent à renforcer l’unité, l’équilibre et la résistance de cet organisme,  et à créer ainsi des conditions de vie harmonieuses entre la terre, le ciel, la plante et tout son écosystème.

MAINTIEN D’UN MILIEU VIVANT

La biodynamie rend la vigne naturellement plus résistante. Elle s’adapte à son milieu, et devient capable de faire face au stress des maladies et conditions climatiques. Les effets de ce mode de culture sont visibles au niveau de la terre qui devient meuble, sombre, riche en vie et en matière organique, donc plus facile à travailler pour combattre la sécheresse.

250 NICHOIRS

250 nichoirs sont implantés au cœur du vignoble.

Les populations de chauve-souris, d’oiseaux insectivores et de rapaces qui viennent s’y abriter sont particulièrement utiles à la protection des vignes, car elles se nourrissent d’insectes qui leur sont néfastes.

Les couples de Rolliers, oiseaux migrateurs, ont ainsi été multipliés par huit en seulement six ans.

DES RAISINS EXPRIMANT PLEINEMENT TOUTE LA TYPICITÉ DE LEUR TERROIR VIVANT

Des raisins à la maturité précoce, équilibrés et homogènes. Leurs pellicules épaisses sont chargés en tanins soyeux et fondus avec des arômes olfactifs développés, un taux d’acidité plus important que la moyenne ce qui donne de la fraîcheur et de la vitalité bien supérieure

LES PRINCIPES DE LA BIODYNAMIE

La biodynamie respecte tous les principes de l’Agriculture Biologique tout en respectant 4 grands principes : les préparations biodynamiques, la dynamisation, le respect des rythmes cosmiques et le maintien d’un organisme vivant autour de la vigne.

TERROIR VIVANT

L’agriculture Biodynamique est particulièrement pertinente en viticulture où le terroir vivant s’exprime pleinement dans les raisins et donc dans le vin.

LES PRÉPARATIONS BIODYNAMIQUES - 500

La bouse de corne (préparation 500) favorise la vie du sol et la croissance des racines. La vigne développe un système racinaire dense et profond, offrant une résistance plus importante aux périodes sèches et un ancrage plus fort au terroir.

LES PRÉPARATIONS BIODYNAMIQUES - 501

La silice de corne (préparation 501) s’adresse à la partie aérienne des plantes et permet une meilleure résistance aux maladies, une amélioration de la maturation des baies.

LE COMPOST

Le compost est le résultat d’une fermentation c’est-à-dire d’une transformation de matières organiques par les micro-organismes.

Il permet d’améliorer sa vie microbienne et lui apporte qualité et vitalité renforçant ainsi la résistance naturelle des vignes.

LES CERTIFICATIONS

La certification ECOCERT permet au Domaine Cazes l’obtention des différents labels bio européen et Biodyvin.

Mais également NOP Bio Suisse, NOP USA et Produto Organico Brasil, ainsi que Canada.